Close
La plus haute juridiction administrative a annulé pour « excès de pouvoir » le décret de 2017 confiant l’organisation des concours pour devenir chauffeurs VTC aux chambres des métiers et de l’artisanat, où sont surreprésentés les artisans taxi.