Close
Non seulement les entreprises doivent se conformer au droit, mais elles doivent, selon Jean-Michel Franco, cadre chez un éditeur de logiciels, considérer le RGPD comme un « contrat de confiance » avec leurs purchasers et leurs employés, estime-t-il dans une tribune au « Monde ».