Close
Éditorial. L’Autorité de sûreté nucléaire demande à EDF d’effectuer des travaux qui risquent de retarder encore le chantier de l’EPR de Flamanville. Cette décision témoigne de la rigueur et de l’indépendance du « gendarme » de l’atome.